Il existe de nombreuses façons et occasions pour déguster du thé.

D’où une multitude de récipients pour le préparer, le servir et le boire.

Dans les règles de l’art, chaque thé se déguste dans une seule théière car la plupart se « culottent », … elles prennent le goût du thé (et aussi sont marquées par celui-ci).

Alors laissez-nous vous guider sur le choix de votre théière …

Les théières

Théières en terre et en fonte

Le matin, il est préférable d’utiliser une théière en terre brute, non vernissée.
La terre se culotte très bien et prend le goût du thé.
Ces théières sont souvent des pièces uniques, fabriquées à la main dans le respect de la tradition.

Nous vous en avons sélectionné quelques modèles :
Concernant les théières en fonte, elles viennent souvent du Japon.
Elles conservent très bien la chaleur, se culottent bien et sont surtout peu fragiles.

Leur capacité dépasse rarement les 1 litre ou 1.5 litre ?
Il est nécessaire de bien les essuyer lorsqu’on les rince.
Parfois il est possible d’en trouver avec un intérieur émaillé. Le budget oscille entre xx et xx euros.

Théières en porcelaine et en faïence

La porcelaine délicate du Dimanche, pour un après-midi …. Un Darjeeling d’exception…

Afin d’éviter toute triste et mauvaise surprise, pensez à choisir un modèle dont le couvercle est muni d’une petite patte qui le retient quand on le verse.

Etant rarement équipé d’un filtre intégré, une « chaussette », un filtre textile ou un filtre en papier (visitez notre page dédiée+lien aux filtres pour en comprendre les différences).

Théières en verre

Que le spectacle commence !
Généralement en provenance d’Italie ou d’Allemagne, elles ont principalement utilisées pour les thés aromatisés. On peut les laver et elles ne s’imprègent pas de l’odeur du thé, vous pourrez donc variés vos plaisirs. Elles sont souvent équipées d’un filtre en verre qui laisse les feuilles de thé s’épanouir librement.

Un dernier conseil, il est préférable de choisir une théière dont l’anse n’a pas été fabriquée dans le même moule que le corps : la conduction de la chaleur est ainsi limitée, ce qui réduira les risques de brûlure.

Enfin, n’oublier pas de l’ébouillantée avant de y verser l’eau chaude qui servira à votre thé…. A quoi bon être attentif à la température de l’eau avant d’infuser votre thé, si vous le préparer dans une théière « glacée »….

Nos accessoires